• Accueil
  • >
  • ACTUALITES
  • >
  • Or Les fonds négociés en bourse entrainent une baisse de 7 % de la demande mondiale d’or au troisième trimestre (rapport) (

Or Les fonds négociés en bourse entrainent une baisse de 7 % de la demande mondiale d’or au troisième trimestre (rapport) (

  • PAR Boeboe
  • 29 octobre 2021
  • Comments Off

Agence Ecofin) – L’année dernière, l’or a atteint des records de prix, porté par la volonté des investisseurs de sécuriser leurs avoirs en pleine pandémie de Covid-19. La donne change désormais avec la reprise économique et les forts taux de vaccination enregistrés dans les pays développés.

La demande d’or dans les secteurs de la joaillerie et de l’investissement en lingots et en pièces d’or a respectivement augmenté de 33 % et de 18 % en glissement annuel. C’est ce que révèle le rapport du World Gold Council (WGC) sur l’état du marché de l’or au troisième trimestre 2021, document qui indique que la demande mondiale du métal jaune a malgré tout baissé de 7 % en glissement annuel sur la période.

Dans cette mise à jour publiée le 28 octobre, l’organisation explique cette contre-performance par les retraits des fonds négociés en bourse (ETFs) adossés au métal jaune (-27 tonnes). Face à la reprise économique, les investisseurs sont de moins en moins prudents et abandonnent leurs positions sur l’or plutôt considéré comme un moyen de préserver ses avoirs en temps de crise.

WGC précise cependant que les entrées record dans les ETFs l’année dernière (+274 tonnes) sont à l’origine de l’impact « disproportionné » sur l’évolution globale de la demande cette année.

Rappelons que la demande mondiale est en baisse de 9 % depuis le début de l’année. Dans le même temps, la production minière est en hausse de 5 %, même si l’offre globale reste stable par rapport à l’année dernière. L’or s’est négocié en moyenne à 1789 $ l’once sur la période.

Emiliano Tossou

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
PRÉCÉDENT «
SUIVANT »

NOS PARTENAIRES