Projet FCIL : Action Mines Guinée a formé 90 femmes fumeuses de poisson sur la confection desfours écologiques et des foyers améliorés dans la zone de Boké

Du 10 au 20 janvier 2024, l’ONG Action Mines Guinée a effectué une mission de formation des femmes fumeuses de poisson sur les techniques de confection des fours écologiques et des foyers améliorés en vue de contribuer à la lutte contre le changement climatique dans la zone de Boké.


La mission s’est rendue dans les communes rurales de Kolaboui, Kanfarandé et Kamsar. Dans chaque commune rurale, elle a formé trente (30) participantes sur la confection des foyers améliorés.


Ensuite, l’équipe a amélioré la compréhension des quatre-vingt-dix (90) femmes bénéficiaires sur la construction des fours écologies dans les localités cibles du projet. Dans la même lancée, des maçons et des menuisiers dans les communes rurales concernées ont acquis des compétences nécessaires pour la construction d’un four écologique.

Au-delà de la transmission des compétences, cette activité a permis à Action Mines Guinée de doter les quatre-vingt-dix femmes fumeuses de poisson de neuf (9) fours écologiques et de quinze (15) foyers améliorés dans les commune rurale de Kolaboui, Kanfarandé et Kamsar, dont trois (3) fours écologiques et cinq (5) foyers améliorés par commune rurale.


Pour Action Mines Guinée, ces fours écologiques et foyers améliorés ainsi que les séances de formation et de sensibilisation sur les mesures d’adaptation et d’atténuation au changement climatique sont des moyens adéquats pour réduire l’utilisation abusive des ressources de la mangrove dans le fumage de poisson dans la Région de Boké.

Cette activité a été marquée par une forte implication des autorités administratives de la préfecture de Boké, dont Monsieur le préfet, Les maires et les chefs de ports qui s’étaient pleinement impliqués.
Pour rappel, cette activité s’inscrit dans le cadre du projet de « Renforcement des capacités des femmes fumeuses de poissons des communes rurales de Kanfarandé, Kamsar et Kolaboui de la préfecture de Boké par le biais de fours écologiques et de foyers améliorés favorisant l’adaptation et l’atténuation au changement et réchauffement climatique en République de Guinée ». Pour la mise en œuvre de ce projet, Action Mines Guinée bénéficie un soutien financier du ministère des affaires étrangères du Canada à travers le Fonds Canadien d’Initiative Local (FCIL).

Related Posts